phone icon  1-866-763-4714

Thunderbird Partnership Foundation

Le terrain de travail de la FANPLD

La vaste étendue et l’énorme volume des recommandations de l’examen général ont exigé que l’on fasse un triage, que l’on établisse des priorités et que l’on fasse une planification stratégique. En 2000, la FANPLD a achevé la rédaction d’un document intitulé le Cadre de renouvellement du PNLAADA. Ce cadre a élaboré la raison d’être, les valeurs et les principes nécessaires pour guider le renouvellement du processus de développement des capacités du PNLAADA. Ce document identifie aussi les buts et les moyens pour renforcer le programme. Le cadre de renouvellement est le guide de référence principal pour une approche intégrée, coordonnée par la FANPLD, au renouveau du programme.

L’examen général a présenté 37 recommandations qui se classent dans sept grandes catégories de fonctions de base. Ces fonctions sont décrites dans la colonne de gauche. Le conseil d’administration a également formulé les objectifs de la mise en oeuvre, indiqués dans la colonne de droite, adjacents à chacune des fonctions de base.

Établissement de réseaux (réseautage)

Constituer un réseau national des programmes et des services de lutte contre les dépendances grâce auquel les clients, les travailleurs, les gestionnaires, les décideurs et les partenaires peuvent universellement avoir accès aux l’expérience et aux compétences des membres participants; s’assurer que le personnel oeuvrant dans le domaine de la prévention communautaire et dans les centres de traitement ne travaille pas en situation d’isolement, sans communication avec leurs collègues; édifier un partenariat entre la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances, les comités régionaux de partenariat pour la lutte contre les dépendances et la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits.

Recherche et Développement

Soutenir le fonctionnement et l’expansion/l’élargissement de la prévention communautaire ainsi que l’exploitation des centres de traitement en contribuant à leur efficacité au moyen de la recherche pure et appliquée centrée sur l’identification des besoins de la personne, de la famille et de la collectivité et l’amélioration des programmes et services.

Pratiques efficaces

Identifier les meilleures pratiques issues du vaste bassin d’expérience pratique en matière de programmes communautaires de prévention et de centres de traitement; tirer profit de cette expérience en documentant les réussites et en favorisant auprès du personnel du domaine de la lutte contre l’abus des substances psychoactives/des dépendances l’exposition expérimentale (directe) aux méthodes et aux pratiques qui se sont avérées efficaces; établir un processus d’agrément pour les programmes communautaires de prévention et pour les centres de traitement.

Formation

Constituer un système de formation par la télématique (sur l’inforoute) afin d’apporter le soutien nécessaire au perfectionnement des ressources humaines et d’offrir ainsi des services efficaces et efficients aux clients Autochtones souffrant de dépendances et ce, sans égard au lieu de résidence; établir un programme national d’accréditation, de reconnaissance officielle de la formation professionnelle, à l’intention du personnel affecté à la prévention communautaire et aux centres de traitement.

Communications

Établir et mettre en oeuvre un programme national de communications, appliquant les méthodes et les technologies de pointe, qui permettra de dispenser de l’information d’actualité dans le champ d’activités de la lutte contre les problèmes de dépendance aux clients, travailleurs, gestionnaires, décideurs et partenaires faisant partie du réseau de la lutte contre les dépendances chez les Premières nations et les Inuits; assurer aux comités régionaux de partenariat pour la lutte contre les dépendances le soutien nécessaire en matière de communications.

Ressources/capital

Établir une base de financement qui appuie un système efficaces et efficients programmes et de services, dispensés aux Autochtones par du personnel qualifié, sans égard à l’endroit de résidence au Canada (comprenant les exigences opérationnelles et les besoins en capitaux). L’examen général a présenté 37 recommandations qui se classent dans sept grandes catégories de fonctions de base. Ces fonctions sont décrites dans la colonne de gauche. Le conseil d’administration a également formulé les objectifs de la mise en oeuvre, indiqués dans la colonne de droite, adjacents à chacune des fonctions de base.

Continuum des activités de traitement

Mettre en place un continuum des activités de traitement grâce auquel tous les Autochtones partout au Canada auront accès aux services, notamment la prévention primaire, secondaire et tertiaire, les services d’intervention communautaires, les programmes de développement communautaire et à tout un ensemble de services de traitement (désintoxication, des programmes de traitement «première et deuxième étape», des services spécialisés de traitement).

Menu Title