Thunderbird Partnership Foundation

Honorer nos forces : La culture comme intervention dans le traitement de dépendances

Honorer nos forces : Le projet de recherche intitulé Indigenous Culture as Intervention in Addictions Treatment (Casi) a été réalisé dans le cadre d’une collaboration de trois ans entre la National Native Addictions Partnership Foundation (désormais connue sous le nom de Thunderbird Partnership Foundation), l’Université de la Saskatchewan, l’Assemblée des Premidères Nations et le Centre for Addiction and Mental Health, qui a débuté en avril 2012. L’équipe du CasI comprenait des chercheurs aussi bien autochtones que non autochtones de partout au Canada, des Aînés, des détenteurs du savoir autochtone, des praticiens de la culture, des prestataires de services et des décideurs. Le but des travaux de cette équipe de recherche communautaire était d’élaborer un instrument d’évaluation du mieux-être fondé sur le savoir autochtone qui puisse démontrer l’efficacité de la culture des Premières Nations en tant qu’intervention en santé dans la lutte contre la toxicomanie et les problèmes de santé mentale.

D’après le savoir autochtone, la culture traditionnelle est essentielle à la guérison et au mieux-être des clients. Toutefois, il n’existe aucune preuve empirique  documentant l’incidence de cette dernière sur le mieux-être des clients.Ce projet, le premier du genre au Canada, arrive à point nommé en raison des processus de renouvellement en cours dans le système de traitement des dépendances des Premières Nations du Canada. Une recommandation clé du document Honorer nos forces : cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada a été d’établir une base de données probantes culturellement compétentes permettant de documenter la nature et démontrer l’efficacité des interventions culturelles dans les programmes de traitement.

Le projet CasI rend les façons autochtones de savoir essentielles pour mieux comprendre l’impact positif des interventions culturelles sur les clients en traitement des dépendances. Nous nous sommes engagés à comprendre et à mettre en œuvre le concept de la « double perspective » en accordant la priorité au savoir autochtone.Cette façon de procéder permet de réunir ce qu’il y a de meilleur dans les systèmes de connaissances autochtones et occidentaux.

Le projet de recherche CasI s’est soldé par la création d’un instrument culturellement compétent appelé l’Évaluation du mieux-être des AutochtonesMC , lequel a été programmé dans la base de données du Système de gestion de l’information sur les toxicomanies (SGIT) et est actuellement disponible partout au Canada. L’outil Évaluation du mieux-être des AutochtonesMCest capable de mesurer l’incidence des services culturels sur le mieux-être des membres des Premières Nations et  il sert actuellement à constituer une base de données probantes sur le rôle de la culture dans la promotion du mieux-être.

Le projet CasI a produit au moins cinq articles de revues et un certain nombre d’outils d’échange de connaissances, notamment :

compressed-May-2814-1 Honorer nos forces : Fiches de recettes – la cuisine comme culture- qui font la promotion de la nourriture comme remède de guérison grâce aux recettes favorites des centres de traitement du PNLAADA/YSAC
4_Indigenous_Wellness_Framework Cadre de mieux-être des Premières Nations
FINAL-ReferenceGuide_June25_DIGITAL-1 Honorer nos forces : Guide de référence CasI avec explications en langage clair
1_Definition_of_Wellness Définition du mieux-être fondé sur le savoir autochtone.
2_Definition_of_Culture Définition de culture qui décrit les principaux concepts de la vision du monde autochtone.
3_Common_Cultural_Interventions Interventions culturelles communes
NWA-O_RE1_May7-1 Évaluation du mieux-être des AutochtonesMC (évaluation de l’observateur)
NWA-S_RE1_May7-1 Évaluation du mieux-être des AutochtonesMC (autodéclaration)

•••

Un résumé des processus et des produits complets du projet CasI est disponible dans un webinaire enregistré de 90 minutes qui a été organisé par le Centre de toxicomanie et de santé mentale le 19 juin 2015. Vous pouvez accéder à l’enregistrement du webinaire et aux diapositives qui l’accompagnent sur le site Web Portico dans la section « Mental Health Promotion and First Nations, Inuit and Métis Communities ». Thunderbird Partnership Foundation possède également une page Pinterest CasI avec des liens vers les recettes et les vidéos..

 

Menu Title