Thunderbird Partnership Foundation

Wharerātā Group

Wharerātā Group est un réseau international de dirigeants autochtones qui travaillent dans le domaine de la santé mentale et des dépendances. Nous partageons une vision du futur proche dans lequel les peuples autochtones maintiendront leur santé et leur mieux-être optimaux et contribueront à cette vision par l’utilisation stratégique de l’influence de notre leadership autochtone sur les systèmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances. Wharerātā Group a été créé en 2009 sous la direction de Sir Mason Durie, Māori et professeur à l’Université Massey de Nouvelle-Zélande, à titre de :

  • réseau pour appuyer les dirigeants autochtones qui travaillent dans le domaine de la santé mentale et de la toxicomanie;
  • endroit pour partager des pratiques efficaces en santé mentale et en toxicomanie chez les Autochtones;
  • organisme consultatif et partenaire de l’Initiative internationale pour le leadership en santé mentale (IIMHL);
  • chef de file en matière de compétence culturelle en santé mentale et politiques, programmes et pratiques en toxicomanie;
  • voix et défenseur de la santé mentale et du bien-être des Autochtones partout dans le monde;

Thunderbird Partnership Foundation et l’Association des gestionnaires de santé des Premières Nations, tous deux membres du Wharerātā Group, organisent l’événement d’échange de leadership « Reconciliation in Mental Health » pour l’Initiative internationale pour le leadership en santé mentale (IIMHL) qui aura lieu à Vancouver, en Colombie-Britannique, du 21 au 25 septembre . Cliquez ici pour de plus amples renseignements.

Nous croyons que :

  • la santé et le mieux-être des Autochtones intègrent le mieux-être mental et sont définis par notre intelligence et notre culture autochtones;
  • les familles et les communautés autochtones devraient avoir et auront une santé et un mieux-être optimaux;
  • le droit à l’autodétermination est un droit fondamental des peuples autochtones;
  • les leaders autochtones en santé qui travaillent dans le domaine de la santé mentale et de la toxicomanie jouent un rôle essentiel pour formuler une vision du mieux-être pour nos communautés, pour faciliter la compétence culturelle dans tous les aspects des services et des systèmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances, et pour influencer le changement du système, au besoin;
  • des partenariats efficaces avec nos partenaires non autochtones sont des contributions importantes à notre vision d’une santé et d’un mieux-être optimaux qui intègrent le bien-être mental;
  • en tant que dirigeants autochtones en matière de santé, nous avons la responsabilité, avec d’autres dirigeants autochtones, de cerner et de favoriser des améliorations systématiques qui auront une incidence positive sur la santé et le mieux-être de notre peuple.
    That as Indigenous health leaders, we have a responsibility along with other Indigenous leaders to identify and drive systematic improvements to positively impact the health and well-being of our people.

La Déclaration de Wharerātā a été appuyée par l’IIMHL et publiée dans l’International Journal of Leadership in Public Service en février 2010. La Déclaration a été rédigée pour documenter notre vision d’un avenir proche où les systèmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances répondent aux besoins holistiques des peuples autochtones. Elle décrit ce qui est unique au sujet des peuples autochtones, une approche systémique de la santé mentale et des dépendances qui valorise le partenariat et la collaboration entre les fournisseurs autochtones et non autochtones, la compétence culturelle des fournisseurs de services de santé mentale de la société dominante et une déclaration sur les aspects uniques du leadership autochtone. Vous pouvez télécharger la Déclaration en format PDF ou la consulter en ligne ici :

Menu Title